Capture d’écran 2022-06-13 113357.png

Le développement intra-utérin

Durant les 9 mois de la grossesse, le développement du bébé a déjà commencé. Il est capable d'entendre, de sentir les mouvements ou encore de sucer son pouce.

Ici nous aborderons le développement des différents systèmes du fœtus:

  • la sensorialité

  • la motricité

  • le système nerveux

  • l'affectivité

Le développement sensoriel

 

Le tact

Le foetus est sensible aux informations tactiles. Toutes les informations tactiles qu'il reçoit (l'expérience sensorielle) participent à la construction des connexions nerveuses.

L'olfaction et le gout

Le liquide amniotique à une saveur qui varie en fonction de l'alimentation de la mère.

La vision

La vision est un sens très peu stimulé in utéro. Cependant le fœtus peut percevoir les sources de luminosité forte.

L'audition

Le fœtus réagit à des stimuli sonores endogènes (voix et bruits internes de la mère) mais aussi à des stimuli externes (musique, voix). Les sons longs et graves sont mieux perçus.

L'équilibre

= Le système vestibulaire

Le système vestibulaire donne des informations sur le positionnement de la tête ainsi que sur ses déplacements dans l'espace. Il s'agit d'un sens très stimulé in utéro par les mouvements de la mère et ceux du fœtus

Le développement moteur

 

Lors du développement moteur, trois phases se superposent :

  • la motricité spontanée : c'est ce qu'on appelle le "stade neuromoteur", c'est la première forme de motricité. Elle apparait avant l'innervation sensitive. Dès la 7ème SA, on peut observer des mouvements. Entre la 7ème et la 20ème SA, le fœtus produit 15 à 20 mouvements différents. Ces mouvements augmentent en intensité et se diversifient au cours de la grossesse. 

  • les comportements réflexes : c'est ce qu'on appel "le stade sensorimoteur". Ce sont des réponses motrices inconscientes et involontaires provoquées par une stimulation sensorielle. Ils dépendent donc de l'innervation sensitive et apparaissent autour de la 8ème ou 9ème SA autour de la bouche et s'étendent progressivement.

  • les rythmies : c'est le stade au cours duquel la motricité spontanée devient cyclique. Vers la 10ème SA il y a apparition de mouvements rythmés.

Ces mouvements traduisent une perception d'expérimentation pendant la vie fœtale, ils sont à prendre sans intention.

Au début, on parle de motricité archaïque : on observe des mouvements d’ondulation du fœtus, de flexibilité de la colonne vertébrale au gré du liquide amniotique.

Au dernier trimestre les mouvements s’organisent : étirement, retournement, rotation, mouvements isolés au niveau des membres.

La motricité mature. Il existe un pic à 32 semaine puis elle diminue car le fœtus manque de place pour se mouvoir à l’approche du terme. Ces mouvements gagnent en tonus.

L’enveloppe utérine offre le premier contenant. Dans les mouvements réflexes d’extension, la paroi utérine offre une résistance qui permet au bébé d’être maintenu dans un enroulement physiologique essentiel, comme un premier dialogue entre le fœtus et son environnement. C'est ce même enroulement qui sera si important durant les premiers mois voir années de vie du bébé.

La mère peut commencer à percevoir la présence de Bébé aux alentours du 4ème mois de grossesse. Souvent décrit comme des "battements d'ailes" ou des "bulles qui éclatent", ces mouvements ne sont perceptibles que par la mère (ce sont des mouvements internes). Il faudra attendre qu'ils s'intensifient pour qu'ils puissent être perceptibles de l'extérieur.